Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 14:06

Qui dis que rien ne lui manque

C’est qu’il n’a pas voyagé

Sortir de sa famille aimée

Pour la solitude des coffres des calanques

 

C’est qu’il n’a jamais voyagé

A travers le monde des autres

Loin des routes qui montrent

Les pas d’enfance dans sa communauté

 

A travers le monde des autres

La lumière, la prospérité, la grandeur

Font de l’exilé l’habitué du bonheur

Bonheur au goût noirci  de l’épeautre

 

La lumière, la prospérité, la grandeur

Ne sont rien quand loin de la famille

Je suis avec moi-même en bisbille

Dans le brouillant et brûlant tombeau de l’ailleurs

 

Ne sont rien quand loin de la famille

Je titube sans que papa me tienne la main

Et me chante la comptine du païen

Qui fait l’éloge de l’alchémille

 

Je titube sans que papa me tienne la main

Et me caresse la paume, la joue, les cheveux

Et que je sente son profond vœu

Qu’un jour je lui tienne la main.

 

-----------------------------------

- Calanque: vallon étroit et profond

- Épeautre: céréale proche du blé

Partager cet article
Repost0
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 14:23

Enfouis sans jamais me fuir

Perdus  sans être oubliés

Mes souvenirs, passé acre-sucré,

S'étalent sur l'épaisse couche de cuire

De mes pas d'enfance.

Chantant comme à  l'adolescence

Je reviens sur mes trésors évanescents

Qui les livrent par cent

L’Oubli déçoit...

L’Écriture les reçoit

Les voyelles les défrisent

Les consonnes  les canalisent

Les syllabes les réunissent

Les mots  les rajeunissent,

Et les phrases les étalent sur mon livre d'or

Et le texte les fixe dans le chant du décor

De la forme fraternelle de mon village

Du sens de la félicité de mon âge.

Partager cet article
Repost0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 21:55

Sur la toile,
Le soleil, la lune et les étoiles
Scellent des milliers de liens
Des amours et des amitiés! que des biens!
Ce que dehors ou dedans, morne ou merveille
Guère je retrouve,
Sur la toile se trouve
Monde curieux
Mais contrat merveilleux

Partager cet article
Repost0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 21:52

La sainteté du temps!
Qu’il est heureux de la revivre
Discussions progressistes et attaques constructives
Complices d'une discipline qui n'a d'égale que le savoir!
Rebelles des tours incessants des aiguilles d'une montre
Mais esclaves soumis à l'éternité de la connaissance!
Revivre les heures, c'est rencontrer des actes professionnels
c'est la joie du temps!

Partager cet article
Repost0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 21:47

Hier et aujourd'hui
Une sincérité grandit, une humanité luit !
En peignant ton visage
Je serai fidèle mais aussi sage
De reproduire la joie et le bonheur
Encore enfant, à l' heure
De l'or et du diamant
Nous propagions l'estime et l'amitié à tout venant
Beaux moments, Excellente époque, agréable enfance
Que ce visage porte encore! encore avec constance!

Partager cet article
Repost0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 21:45

Sur la toile vit une Rose,

Belle mais rebelle

Ne sait-elle pas que

La Beauté sous les yeux féconde

Et fait germer la fièvre partout

Une douce fièvre nerveuse qui te prend

La tête et les pieds!

Partager cet article
Repost0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 21:44

Prendre dans son regard

Deux pommes sauvages sans égard

Fait valser et saliver

Comme un loup loupé

Prendre dans ses mains chastes

Deux sauvages pommes  célestes

Fait monter la haute marée

Comme au loin les vagues endiablées!

Peut-être que ces pommes sont exquises et bénies

Et la main qui les crée sacrée et infinie!

Partager cet article
Repost0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 21:42

La douleur

Est un doux leurre

Elle piège l'heure

Et le montre contre le bonheur

La plume ayant l'heur

De nous plaire, monte et fixe l'honneur

Des joies qui dribblent les heurts!

De ton ami, pour ta famille et tes amis, valeurs et splendeur!

Partager cet article
Repost0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 21:40

Le bonheur ne se perd pas mais se suspend en attente,

D'un sourire

D'un regard

D'un appel

Qui soutire des égards, des rappels de moments de bonne heure

Partager cet article
Repost0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 14:53

Miel de l’esprit, merveille du savoir, monument de la pédagogie,

Ancrée dans les valeurs, anse de la liberté, anneau de la mesure gorèenne,

Gardienne du temple de l’oncle Sam, garde de Shakespeare, garante du rossignol anglais,

Unisson affective, univers vertueux, union réfléchie ;

Amie ! Je chante ta langue ruisselante, irrigant l’esprit de l’élève qui ne l’attend que pour germer,

Ta parole luisante réveillant paisiblement le dormeur de la classe,

Ta voix gracieuse caressant amoureusement le lobe de l’oreille de l’apprenant qui reçoit de toi le pain spirituel.

Ecoute l’expression d’une âme fascinée ! Magatte! Elle vante l’artiste, loue la glorieuse, galvanise l’intellectuelle.

 

Fall à ton école fleurissent le talent et l’érudition, des armes

Admirables épées contre l’ignorance, l’insouciance, feu de l’intelligence et de l’intelligible

Laisse couler donc, il est temps ! le lumineux ruisseau, éclat de la connaissance !

Laisse nous donc, au pied de la grande source, s’abreuver, Fall ! Elle purifie et élève.

 

Humainement, c’est dans ton jardin que nous cueillons les délices de la didactique

Agréablement fleuri, loin de la paresse, de la triche et du désordre ;

Nécessairement, s’en réjouit toute une communauté se délectant des pollens

Naturellement livrés, religieusement reçus!

Eternellement, Hanne, tu arroses les roses divines et les bruyères de la civilisation.

 

Partager cet article
Repost0